Cameroon

Evaluation d’impact Genre de la réponse de CARE à la crise du Bassin du Lac Tchad au Cameroun, Niger et Tchad

La crise du BLT, née du conflit armé au Nord Nigéria qui s’est étendu au Cameroun, Niger et Tchad a créé une crise humanitaire qui a entrainé le déplacement de 4.025.486 personnes au niveau de ces quatre pays (OIM DTM, Avril 2018). Cette crise révèle une dimension protection sans précèdent avec notamment des violences multiformes à l’encontre des femmes et de filles (kidnapping, violences et abus sexuelles, transformées en kamikaze), des violences physiques à l’encontre des hommes et jeunes garçons (décapités ou enrôlés de force dans les combats) ; la dislocation des milliers de familles a laissé aux femmes et aux enfants la responsabilité de se prendre en charge leurs familles.

CARE répond à la crise du bassin du Lac Tchad (BLT) depuis 2014 au Niger et 2015 au Tchad et au Cameroun. Conformément à son focus et engagement sur le genre, CARE a déployé des efforts pour intégrer le genre à toutes les étapes de la mise en œuvre de la réponse. Cet effort est soutenu par plusieurs bailleurs dont le Global Affairs Canada (GAC) qui finance pour la première fois des projets d’urgence sur deux ans consécutifs au Cameroun, au Niger et au Tchad. C’est grâce à ce financement que cette évaluation a été commanditée pour apprécier l’efficacité de l’approche d’intégration du genre utilisée et son impact sur la vie des hommes, des femmes, des filles et des garçons affectés par la crise du BLT et formuler des recommandations d’amélioration. [33 pages]
Read More...

CARE répond à la crise du Bassin du Lac Tchad (BLT) depuis 2014 au Niger et 2015 au Tchad et au Cameroun

Le con it armé au Nord Nigéria étendue au Cameroun, Niger et Tchad a créé une crise humanitaire qui a entrainé le déplacement de 4.025.486 personnes (OIM DTM, Avril 2018). Ce e crise a révélé une dimension protection cruciale avec en particulier des violences multiformes à l’encontre des femmes et de filles et la dislocation des familles qui a laissé des centaines de milliers de femmes et des enfants avec la responsabilité de se prendre en charge et de prendre en charge leurs familles. CARE répond à ce e crise depuis 2014 au Niger et 2015 au Tchad et au Cameroun avec une approche centrée sur le genre. Une analyse d’impact genre, financée par le Global Affairs Canada a été menée en Août 2018 dans les trois pays en vue d’apprécier l’efficacité de l’approche d’intégra on du genre utilisée et son impact sur la vie des hommes, des femmes, des filles et des garçons affectés et formuler des recommanda ons d’améliora on. Les points ci-dessous synthétisent certains parmi les résultats de ce e analyse. Read More...

CARE responds to the crisis of the Lake Chad Basin (LCB) since 2014 in Niger and 2015 in Chad and Cameroon

The armed conflict in northern Nigeria extended to Cameroon, Niger and Chad created a humanitarian crisis that displaced 4,025,486 people (IOM DTM, April 2018). This crisis revealed a crucial protection dimension with, in particular, multifaceted violence against women and girls and the dislocation of families that left hundreds of thousands of women and children with the responsibility of caring for themselves and their families. CARE has responded to this crisis since 2014 in Niger and 2015 in Chad and Cameroon with a gender-focused approach. A gender impact analysis, funded by Global A airs Canada, was conducted in August 2018 in all three countries to assess the effectiveness of the gender mainstreaming approach used and its impact on men's lives, affected women, girls and boys and make recommendations for improvement. Read More...

Adaptation Learning Programme (ALP) for Africa Narrative Report

This 103 page report for the Adaptation Learning Programme (ALP) covers an extension period from July 2015 to June 2017. The extension period was funded by UKAid at the Department for International Development and Denmark’s Fund for Climate and Environment for NGOs managed by Civil Society in Development, as well as funds from the Australian Development Agency. The original ALP goal was maintained in the extension period: ‘to increase the capacity of vulnerable households in sub-Saharan Africa to adapt to climate variability and change,’ while the purpose was slightly modified: ‘Community-based adaptation (CBA) approached for vulnerable communities incorporated into development policies and programmes in Ghana, Kenya, and Niger, and replication ongoing in other countries in Africa.’ Read More...

Rapport final evaluation à mi – parcours résofemmes

This 93 page document highlights the results of the Résilience pour le développement du Septentrion ... Read More...

Filter Evaluations

Clear all