CARE Evaluations Logo

Mali

USAID- Nutrition et Hygiène Rapport Final

e Projet est exécuté par un consortium piloté par CARE International au Mali, comprenant l’International Rescue Committee (IRC), le Family Health International (FHI 360) et l’Yam-Giribolo - Tumo (YA -G- TU, Association pour la Promotion de la femme). Le Projet USAID Nutrition et Hygiène contribue à l’amélioration du statut nutritionnel des femmes en âge de procréer et des enfants de moins de cinq ans, avec un accent particulier sur les mécanismes de résilience à travers la prévention (visant la fenêtre d’opportunité des 1000 premiers jours de l’enfant) et la prise en charge de la malnutrition dans huit districts sanitaires : Nara (Koulikoro), Niono (Ségou), Mopti, Bandiagara, Bankass, Tenenkou, Youwarou et Djenné (Mopti), pour une durée de cinq ans (octobre 2013 à septembre 2018). [70 pages] Read More...

USAID- Nutrition et Hygiène Mi-Parcours

Dans le cadre de l’évaluation à mi-parcours des interventions du Projet USAID/Nutrition et Hygiène, qui couvre 8 districts sanitaires1 des régions de Mopti, Ségou et Koulikoro, une enquête quantitative a été réalisée en 2016. Elle avait pour objectif d’évaluer les tendances d’évolution des indicateurs et les résultats obtenus à mi-parcours dans les principaux domaines d'intervention du projet (Nutrition, Assainissement, Eau et Hygiène). [67 pages] Read More...

USAID- Nutrition et Hygiène

Un consortium comprenant CARE International au Mali, l'IRC, FHI 360 et Yam-Giribolo-Tumo a reçu un financement de l'USAID pour mener un projet axé sur la nutrition et l'hygiène à Malu. Prévu pour une période de 5 ans (2018-2018), le projet concerne 8 zones sanitaires des régions de Koulikoro, Ségou et Mopti. [61 pages] Read More...

‘Dialogue en Gestion Intégrée des Risques’ Etude de Base

Le projet de Dialogue en Gestion Intégrée des Risques (D‐GIR) se focalise sur le plaidoyer et le renforcement des capacités, en utilisant les expériences du projet de 2011‐2015.Basé sur l’engagement communautaire, les partenaires ont été impliqués dans la préparation et la gestion des catastrophes, la planification d’urgence et la réduction des risques à travers des activités de renforcement des capacités. Des outils comme l‘évaluation de la vulnérabilité climatique des capacités (‘AVCA++’) et la prévision des inondations (‘OPIDIN’) sont de nouveau mis en exergue. [72 pages] Read More...

Education for Change Rapport de l’Etude de Base

En juillet 2015, CARE Mali à travers le Programme Education a bénéficié du financement Patsy Collins Trust Funds Initiative (PCTFI) à travers CARE USA pour la mise en œuvre du projet novateur dénommé « Education For Change » (appelé Education Pour le Changement en Français et Jannde Yiriwere en langue locale Fulfulde). Education For Change (EFC) est partie intégrante d'un financement global accordé par CARE USA à sept pays dont le Mali pour les cinq prochaines années, en l'occurrence. Il s’agit du Zimbabwe, du Cambodge, du Kenya, du Rwanda, de l'Inde et du Népal. [74 pages] Read More...

Mali Pathways Final Evaluation

CARE projet Pathways, connu au Mali comme projet Nyéléni, a été financé par la Fondation Bill et Melinda Gates (FBMG) depuis 2012. Il travaille principalement avec des femmes pauvres petits agriculteurs qui sont actuellement membres d'associations d'épargne et de crédit de village (VSLA), avec un objectif de 442 groupes et 15 000 participants dans 106 villages de Ségou et régions de Mopti. Au Mali, Pathways est mis en oeuvre grâce à une solide approche de programme, étroitement intégré avec d'autres interventions, dont les CARE a été élaborer avec soin des depuis plus de cinq ans, et ce fut précisément une approche destinée à Pathways à l'échelle mondiale. Le projet est mis en oeuvre par l'intermédiaire de partenaires, AMAPROS, ASAFE, GRET et YA-G-tu, et cela est en soi une initiative de renforcement des capacités positives. [114 pages] Read More...

TEMPS – Travaillons ensemble contre les mariages précoces

L’« Initiative conjointe de prévention et d’atténuation des effets du mariage précoce forcé dans les zones à fortes prévalences au Bénin et au Mali » est conçue par CARE (CARE Mali, CARE Bénin/Togo et CARE Canada) pour une durée de deux ans et demi (27 Mars, 2015 au 30 septembre, 2017) et financée par les Affaires Mondiales Canada (AMC). Le montant total de cette initiative est de $1,299,142 CAD pour le Mali.
Connu sur le terrain comme « TEMPS – Travaillons ensemble contre les mariages précoces », elle intervient au Bénin et au Mali. Au Mali, l’initiative est mise en œuvre dans huit (8) communes des régions de Mopti et Tombouctou. [46 pages] Read More...

Women’s Empowerment Program

L'objectif de cette évaluation est de mesurer les changements aussi bien positifs que négatifs réalisés dans la vie du groupe d'impact. Les objectifs spécifiques sont les suivants:
 Evaluer le niveau de réalisation des indicateurs
 Evaluer le niveau de changements atteints par rapport aux changements attendus
 Documenter les bonnes pratiques et les leçons apprises qui pourront améliorer la
seconde phase du programme Read More...

Evaluation de Base “Dans Les Zones De Feed the Future” Nutrition et Hygiene

La présente étude restitue les résultats de l’évaluation de base dans les zones de Feed the Future nouvellement attribuées au projet USAID/Nutrition et Hygiène de CARE International au Mali dans les districts d’intervention de Mopti, Bandiagara, Bankass et Koro, région de Mopti. Un échantillonnage représentatif de 707 enfants de 0 à 59 mois, 480 femmes et 273 chefs de ménage, a été interviewé et mesuré sur les domaines suivants : l’agriculture, la santé, la nutrition et le WASH. Read More...

Pathways- Global Baseline Report

CARE’s Pathways program focuses on improving poor women farmers’ productivity by empowering them to more fully engage in equitable agriculture systems. The program is funded by the Bill and Melinda Gates Foundation and implemented in Bangladesh, Ghana, India, Malawi, Mali, and Tanzania. Aligned with other CARE initiatives, such as CARE Australia’s WE-RISE program, Pathways is designed to overcome the constraints to women’s productive and equitable engagement in agriculture. Utilizing a strong gender focus, the program’s Theory of Change posits that marginalized, poor women farmers will be more productive, and their families more food secure when:
 women have increased capacity (skills, knowledge, resources), capabilities (confidence, bargaining power, collective voice), and support
 local governance and institutions have/implement gender-sensitive policies and programming that are responsive to the rights and needs of poor women farmers
 agricultural service, value chain, and market environments of relevance to women are more competitive, gender-inclusive, and environmentally sustainable. [104 pages] Read More...

Filter Evaluations

Clear all