Haiti COVID-19 Rapid Gender Analysis

Publication Date: 25/09/2020

Suite à la propagation de la pandémie de la COVID-19 en Haïti qui a fait, jusqu’au 11 juillet 2020, 6727 cas de contamination et 139 morts, la population haïtienne, comme cela se passe au niveau mondial, est en train de subir les diverses conséquences de cette crise.
Certainement, celles-ci ne sont pas les mêmes partout dans le monde.
Elles changent avec la réalité socioéconomique des pays. Les retombées de cette crise sont de nature sanitaire, économique, psychologique et sociale. Cependant, les hommes et les femmes et les différentes catégories sociales ne sont pas affectés au même degré, selon leur niveau de vie, leur habilité (physique et mentale), leur orientation sexuelle et probablement d’autres facteurs qui ne sont pas pris en compte dans le cadre de l’enquête. L’Analyse Rapide Genre (ARG) vise à fournir des données et preuves sur les besoins
différenciés des femmes et des hommes par rapport à l'impact de la COVID-19 sur la vie des deux sexes en Haïti, en particulier les femmes qui représentent un groupe vulnérable et font face à de multiples discriminations. Cette démarche permettra de développer advantage des efforts sensibles au genre visant la prévention de la propagation de la COVID-19 par toutes les parties prenantes au niveau national, régional et local. En ce sens, l’ARG prend fondamentalement en compte les inégalités entre les sexes, les inégalités socioéconomiques, et tout ce qui peut engendrer des différences dans la manière dont les groupes sociaux sont affectés par la crise de la COVID-19. L’enquête qui conduit à cette analyse a été réalisée sur les dix départements géographiques du pays.

Language
Countries
Evaluation type