Intégration de la vaccination et de la planification familiale

Publication Date: 15/09/2016

Dans le cadre d’un élargissement géographique de l’intégration de la vaccination et de la planification du programme VIVO, CARE Niger a initié une recherche formative dans le district sanitaire de Gaya en vue de mettre en œuvre un projet de promotion des méthodes modernes de contraception dans dix(10) CSI selon des critères bien précis. L’objectif est de faire une analyse situationnelle au niveau des aires de santé et des établissements de santé communautaires afin d’identifier les obstacles structurels et socio-culturels ainsi que ceux qui sont liés au genre, qui empêchent l’accès aux services de planification familiale et de vaccination et qui pourraient constituer un obstacle à une intégration réussie de ces services.

Le constat des données de l’OMS de 2015, selon lesquelles le Niger a un taux de mortalité maternelle élevé : 553 décès maternels pour 100000 naissances vivantes dû à un taux de prévalence contraceptive les plus bas dans la région (12%). Alors que le taux de vaccination est de 68%, ont dû être des déterminants majeurs du programme VIVO au Niger.

Les données (sur le terrain) recueillies dans le district sanitaire de Gaya, serviront de base sur la mise en œuvre du projet d’élargissement géographique de l’intégration de la vaccination et de la planification. [95 pages]

Language
Countries
Evaluation Type