Utilisation de Transferts Monétaires dans le Cadre des Services de Gestion de Cas de Violences Basées sur le Genre pour Soutenir les Populations Touchées par des Crises en Équateur: Synthèse

Publication Date: 15/12/2019

Avec le soutien du ministère des Affaires étrangères suédois, la Commission des femmes pour les réfugiés et CARE se sont associées pour faire progresser la Feuille de route de l’appel à l’action en renforçant les capacités de prise en charge des VBG et des transferts monétaires des prestataires de services en Équateur, de façon à optimiser les transferts monétaires dans le cadre des services de gestion des cas en vue d’assurer la prévention et la lutte contre les violences basées sur le genre au sein des populations touchées par la crise.

Ce projet s’est déroulé de septembre à décembre 2019. Il permet de démontrer, de manière exhaustive, la prise en charge des violences basées sur le genre dans un contexte présentant des taux élevés de VBG. Il permet également d’influencer la manière dont les acteurs humanitaires et les professionnels des secteurs du développement luttent contre les VBG en Équateur. Les transferts monétaires n’ont pas encore été systématiquement mis à profit pour répondre aux besoins des survivants de VBG et des personnes exposées aux risques de VBG (les bénéficiaires des services liés à la VBG). Par le passé, les projets de CARE se sont focalisés sur la prévention et l’atténuation des risques de VBG. L’association a donc apporté son soutien aux autorités locales, aux organisations de défense des droits des femmes et à la société civile en renforçant les politiques locales et les réglementations. Ces efforts seront renforcés au travers de l’accent mis par ce projet sur la lutte contre la VBG.

Cette synthèse a été rendue possible grâce au soutien financier du ministère des Affaires étrangères du Gouvernement suédois.

Language
Countries
Evaluation Type