End of Project evaluation

Community Based Education Project

This evaluation assessed the project "Community-Based Education" (July 2011 – June 2014). The project aimed at facilitating government delivery of quality basic education (grades 1-9) in 120 community-based classes (96 primary and 24 lower secondary) to 3,154 children, living in areas where public education services are not available in Ghazni, Kapisa and Khost provinces.
The evaluation took place from September to November 2014, with fieldwork in October 2014. It involved a total of 464 participants (42% female) through an on-line self-assessment questionnaire, beneficiary survey and in-depth interviews in Kabul and around a random sample of 44 CBE classes in the three provinces. All data and steps used for the sample selection, data cleaning and analysis
can be fully reproduced with the codebooks presented in the annexes to this report.
The results indicate that the project is highly relevant considering the needs and priorities of its target groups, as well as CARE's Policy Strategy Framework and the policy scenario. Read More...

Renforcement des Organisations de la Société Civile pour accroître leur contribution au processus de gouvernance et au développement

Le Projet de Renforcement des Organisations de la Société Civile mis en œuvre pour 26 mois au Burundi, par un consortium de trois ONGE (CARE International comme lead, OXFAM et ACTION AID) avait l’objectif d’accroitre la contribution des OSC dans le processus de gouvernance et dans le développement. Les interventions de ce projet ont touché les 18 provinces du pays pendant une période allant du 01 décembre 2016 au 31 janvier 2019.

Pour mieux renseigner les acquis et les effets du projet, les leçons apprises et les mécanismes pouvant guider les interventions ultérieures dans le domaine de renforcement de la société civile burundaise, une évaluation externe finale du projet a été commanditée et menée de façon participative et interactive. Read More...

GEWEP Final Evaluation Report

The Women and Girls Empowerment and Civil Society Governance Projet (GEWEP) known as MAAYA DANBE in local language, is funded by the Norway Government through CARE Norway for four years (2016-2019) and seeks to empower women and girls affected by poverty, inequality, violence and social marginalization to claim and achieve their human rights. The GEWEP project comprises four theme-based cross-cutting components: (i) strengthening civil society, (ii) women’s economic empowerment and entrepreurship, (iii) women’s participation in decision-making processes and (iv) men/boys’ engagement in the transformation of gender norms. The GEWEP projet is part of a global funding provided by CARE Norway, through the Norway Government, to some African countries including Mali, Niger, DRC, Rwanda and Burundi.

The key findings from the final evaluation of GEWEP II are presented in this report which looks at a number of crosscutting themes. Read More...

RAPPORT FINAL IMPACT DES CRISES SUR AUTONOMISATION

Le projet PEF-GS est orienté vers la transformation sociale des relations de pouvoir en matière de : i) d’insécurité alimentaire et de la malnutrition des femmes et des filles en âge de procréer, les enfants de 0 à 5 ans, ii) la transformation des normes et rôles genre, des structures qui perpétuent les inégalités genre au sein du ménage et de la communauté pour une équité du genre. Le projet vise des stratégies de changements sociaux durables en travaillant avec les hommes comme alliées. Il contribue au renforcement des capacités et compétences des organisations de la société civile, engage avec elles des actions de défense des droits des femmes.

Le projet est exécuté dans un contexte affecté par les changements climatiques et les effets de la crise politico sécuritaire qui sévit au Mali depuis 2012. Il intègre des activités qui prennent en compte les changements climatiques, la capacité des ménages à renforcer leur résilience face aux crises climatiques et sécuritaire et la participation des femmes dans les prises de decisions communautaires surtout au niveau des instances de négociation et réconciliation pour la paix. Le projet couvre 30 nouvelles communes dans les régions de Ségou, Mopti et Tombouctou et vise une amélioration des conditions socio-économiques et politiques de 150000 femmes et filles de 15 à 49 ans vulnérables et /ou marginalisées dont 92500 filles des régions de Ségou, Mopti et Tombouctou. Read More...

Gender Equality and Women’s Empowerment Programme, GEWEP II 2016 – 2018 Burundi, Rapport de l’évaluation finale, Mars 2019

L’évaluation finale de GEWEP II (programme d’autonomisation des femmes exécuté depuis 2016 dans 7 provinces du Burundi et finance par NORAD via CARE Norvège) avait pour objectif de mesurer les progrès réalisés mais aussi les gaps qui restent à accomplir pour que le groupe d’impact (les femmes de 15-64ans de la zone d’intervention jouissent d’une autonomisation économique, sociale et politique effective. L’évaluation a permis une étude comparative entre la situation de référence (telle que présentées dans le rapport de l’étude de base) et la situation finale issue de l’analyse des données collectées sur terrain au mois de janvier 2018. La collecte des données pour l’évaluation finale a été faite sur un échantillon, quantitatif, représentatif de 774 personnes dont 406 femmes et 368 hommes. En plus de ces données quantitatives, des informations qualitatives ont été collectées auprès des groupes cibles et autres informateurs clés. Read More...

Gender Equality and Women’s Empowerment Program II (GEWEP II) 2016-2019 DRC Endline

Read More...

Mali Gender Equality and Women’s Empowerment Programme II (GEWEP II) 2016-2019

Ce rapport est le fruit d’un long processus ayant impliqué différents acteurs, de la phase de conception à la phase de production du rapport. Au vu de la situation sécuritaire, la collecte d’information n’aurait pas été possible sans le soutien et la participation des autorités locales et des communautés des régions de Ségou, Mopti et Tombouctou. Nous tenons ici à leur adresser notre profonde gratitude.
Les résultats clés de l’évaluation finale de GEWEP II sont présentés par domainesthématiques transversaux.
 Le renforcement de la société civile
Cette deuxième phase du projet a entrainé des changements importants dans la capacité des partenaires qui ont bénéficié des assistances techniques de CARE Mali. Cette assistance a engendrée la consolidation du leadership, la gouvernance, la gestion stratégique et gestion financière des ONG partenaires du projet. Globalement les partenaires ont une vision claire de leur structure, un plan stratégique à long terme, un personnel dédié à la gestion financière et un mécanisme de rédevabilité. Read More...

Outcome Harvesting evaluation OIKKO (Unity): Bangladesh

OIKKO (Unity in Bangla) was a 3 year project (March 2015 – February 2018) delivered by CARE Bangladesh with support from CARE Austria, with funding from the European Union and the Austrian Development Agency. The overall objective of the project was: a strong and united civil society promotes the implementation of fundamental labour rights in the ready-made garment (RMG) sector in Bangladesh.
OIKKO was implemented through the following actors: CARE Bangladesh and 3 partners Sheva Nari O Shishu Kallyan Kendra (SHEVA, Gazipur), Agrajattra (AJ, Chittagong), and Karmojibi Nari (KN).
The main interventions of the project were:
• Forming solidarity groups of women RMG workers known as EKATA (Empowering Through Knowledge and Transformative Action).
• EKATA members with a high leadership potential were selected to form larger Community Worker Associations (CWA) to facilitate engagement and participation in trade unions and federation.
• Form Community Support Groups to help foster a supportive environment for the project.
• A national platform to engage civil society.
• Gender sensitisation training for trade union and federation leaders.
• Publications including commissioned research on, for instance, minimum wage.
• A national convention to take stock of OIKKO and share achievements. Read More...

EVALUATION FINALE DU PROJET USAID/NUTRITION – WASH DANS LES REGIONS DE KOULIKORO, SEGOU ET MOPTI

La Mission de l'Agence américaine pour le développement international au Mali (USAID/Mali) à travers l’ONG Care Internationale a confié à Kurugan Fuga Consulting l'évaluation finale du projet USAID/Nutrition et Hygiène dans les régions de Koulikoro, Ségou et Mopti au Mali. Au terme de ce programme qui s’étalait sur une période d’exécution de 5 ans allant d’octobre 2014 à septembre
2018 prolongée en 2019, son évaluation finale s’imposait. La présente étude vise, en effet, à évaluer l'efficacité de la stratégie nutritionnelle intégrée de l'IRP combinant nutrition, agriculture, eau, assainissement et hygiène (WASH) pour améliorer l'état nutritionnel des femmes enceintes et allaitant et des enfants de moins de 2 ans.
Matériels et méthodes
Une étude évaluative de type avant/après selon un échantillonnage stratifié en grappe à trois degrés combinant une approche quantitative et qualitative auprès d’un échantillon de 1041 ménages comptant 1204 enfants de moins de 5 ans a été réalisée. Les résultats ont été présentés par leurs proportions et leurs moyennes. Le test de Chi² de Person a été utilisé pour la comparaison des moyennes avec un niveau de confiance de 95% et un risque d’erreur de 5%. Une différence statistiquement significative était observée lorsque le p value était inférieur à 0,05. L’Odd ratio a été calculé pour déterminer le degré de dépendance ou de survenue des facteurs
étudiés. L’étude a été approuvée par le comité éthique de l’INRSP. Read More...

Evaluation Finale “Dans les Zones de Feed the Future” du Projet USAID/Nutrition et Hygiène/ CARE dans la Région de Mopti – Mali.

Health International (FHI 360), International Rescue Committee (IRC), CARE International au Mali avec son partenaire malien l'ONG Yam-Giribolo - Tumo (YA -G- TU) - (Association pour la Promotion de la femme). L'objectif global du Projet est d'améliorer l'état nutritionnel des femmes et des enfants, avec un accent particulier sur le renforcement de la résilience à travers la prévention et le traitement de la malnutrition, tout en ciblant la «fenêtre d'opportunité» de 1000 jours de la période de conception de l'enfant jusqu'aux deux premières années de sa vie; et cela dans neuf (9)) districts sanitaires, dont Nara (région de Koulikoro), Niono (région de
Ségou), Mopti, Bandiagara, Bankass, Tenenkou, Youwarou Djenné et Koro(région de Mopti). Initialement, trois (3) objectifs stratégiques étaient assignés au projet USAID/Nutrition Hygiène, que sont : (i) accroître l'accès et la consommation d'aliments diversifiés et de qualité, (ii) améliorer la nutrition et les comportements liés à l'Hygiène et (iii) accroitre l’utilisation des Services à Haut Impact en Nutrition et en Eau, Hygiène et Assainissement. En mai 2016, le projet a bénéficié d’un fond additionnel qui a permis de renforcer les activités au niveau de l’objectif stratégique 1 et d’ajouter un quatrième objectif stratégique, qui consiste à « Contribuer au renforcement de la capacité institutionnelle et opérationnelle de la DNACPN1 pour la mise en oeuvre de la stratégie post FDAL (Fin de la Défécation à l'Air Libre) au Mali». L’objectif de cette évaluation finale est d’apprécier le niveau d’évolution des indicateurs du
Projet entre l’étude de base et étude finale. De façon spécifique il s’agit d'évaluer les niveaux actuels des indicateurs agricultures, les indicateurs Santé/Nutrition/WASH d’une part, et d’autre part, de mesurer l’impact des émissions radiophoniques sur les communautés
bénéficiaires.
De façon globale des résultats forts encourageants sont notés, car la plupart des indicateurs ont connu des améliorations par rapport à leur valeur de base en 2016. Read More...

Filter Evaluations

Clear all