French

Gender Equality and Women’s Empowerment Programme, GEWEP II 2016 – 2018 Burundi, Rapport de l’évaluation finale, Mars 2019

L’évaluation finale de GEWEP II (programme d’autonomisation des femmes exécuté depuis 2016 dans 7 provinces du Burundi et finance par NORAD via CARE Norvège) avait pour objectif de mesurer les progrès réalisés mais aussi les gaps qui restent à accomplir pour que le groupe d’impact (les femmes de 15-64ans de la zone d’intervention jouissent d’une autonomisation économique, sociale et politique effective. L’évaluation a permis une étude comparative entre la situation de référence (telle que présentées dans le rapport de l’étude de base) et la situation finale issue de l’analyse des données collectées sur terrain au mois de janvier 2018. La collecte des données pour l’évaluation finale a été faite sur un échantillon, quantitatif, représentatif de 774 personnes dont 406 femmes et 368 hommes. En plus de ces données quantitatives, des informations qualitatives ont été collectées auprès des groupes cibles et autres informateurs clés. Read More...

Gender Equality and Women’s Empowerment Program II (GEWEP II) 2016-2019 DRC Endline

Read More...

ROM Review: Initiative REVANCHE: Résilience et Adaptation aux Variabilités Climatiques, pour une Sécurité Alimentaire et Nutritionnelle Durable au Tchad, Régions de Wadi Fira, Guera et Ouadaï.

PERTINENCE. La mise en oeuvre de l’action REVANCHE a confirmé la pertinence de la stratégie PRO-ACT Résilience qui a été à l’origine de sa conception et du choix du mode d’exécution du projet permettant la sortie de l’urgence et l’ancrage d’un développement durable au sein des communautés cible. Les réponses proposées sont appropriées pour satisfaire les besoins des bénéficiaires et soutiennent la Plan nationale de renforcement de la résilience des populations tchadiennes. La pertinence est maintenue tout au long de l’exécution car le projet répond aux besoins des plus vulnérables par des actions à effets immédiats par du cash qui permet l’accès
à l’alimentation et aux soins de santé.

EFFICIENCE. La mise en oeuvre s’est révélée efficiente et propice à une bonne progression vers la réalisation des résultats recherchés. Le projet a connu un retard dans son démarrage mais dont les causes relèvent, pour la plupart d’entre elles, de facteurs externes au projet lui-même.

EFFICACITÉ. Le projet a été efficace à livrer la majeure partie des produits planifiés, notamment ceux consistant en travaux et réalisations d’ouvrages physiques et en appuis méthodologiques et logistiques aux parties étatiques et ONG partenaires.

DURABILITÉ. La problématique de la durabilité se pose encore en termes de capacité des communautés à s’approprier les apports du projet. Quatre ONG nationales ont pris part à l’exécution du projet REVANCHE et ont bénéficié d’un paquet de formations et du coaching progressif de CARE et OXFAM. Mais les organisations communautaires de base (organisations paysannes, groupements féminins, artisans réparateurs de pompes, groupe pour le système d’alerte précoce, GIE d’ouvriers maçons, …) qui constituent le socle de la stratégie de durabilité de l’action sont encore à un stade embryonnaire et requièrent des appuis et une mise en réseau entre eux et avec les services publiques Read More...

Mali Gender Equality and Women’s Empowerment Programme II (GEWEP II) 2016-2019

Ce rapport est le fruit d’un long processus ayant impliqué différents acteurs, de la phase de conception à la phase de production du rapport. Au vu de la situation sécuritaire, la collecte d’information n’aurait pas été possible sans le soutien et la participation des autorités locales et des communautés des régions de Ségou, Mopti et Tombouctou. Nous tenons ici à leur adresser notre profonde gratitude.
Les résultats clés de l’évaluation finale de GEWEP II sont présentés par domainesthématiques transversaux.
 Le renforcement de la société civile
Cette deuxième phase du projet a entrainé des changements importants dans la capacité des partenaires qui ont bénéficié des assistances techniques de CARE Mali. Cette assistance a engendrée la consolidation du leadership, la gouvernance, la gestion stratégique et gestion financière des ONG partenaires du projet. Globalement les partenaires ont une vision claire de leur structure, un plan stratégique à long terme, un personnel dédié à la gestion financière et un mécanisme de rédevabilité. Read More...

Evaluation à mi-parcours du Projet « Partenariat Contre le Trafic, l’Exploitation des Enfants et les Violences faites aux Filles aux Femmes (PACTE pour les Enfants et les Femmes) »

L’évaluation du Projet « Partenariat contre le Trafic, l’Exploitation et les Violences faites aux Filles et aux Femmes (PACTE pour les Enfants et les Femmes) » a fait ressortir les points suivants.
D’un point de vue pertinence, les objectifs du projet PACTE sont en phase avec ceux de la Politique Nationale de Protection de l’Enfance (PNPE) et répondent à des problèmes existants bel et bien dans les communautés :
 Pour 90% des personnes enquêtées, les phénomènes de trafic, d’exploitation et de violences faites aux filles et aux femmes sont effectivement une réalité, et 47% estiment que cela existe bel et bien dans leurs localités ;
 80% reconnaissent les phénomènes de trafic, d’exploitation et de violences faites aux filles et aux femmes comme des fléaux et trouvent qu’il faut s’en préoccuper.
Un an et demi après le début de la mise en oeuvre, l’évaluation révèle aussi que l’arsenal d'acteurs s’investit selon leurs domaines de compétence et parcelles de pouvoir à l’exercice d’éradication des phénomènes de trafic des enfants et des violences basées sur le genre identifiés dans les zones :
 Les acteurs impliqués dans la mise en oeuvre sont bien emmaillés sur les espaces couverts.
 Les groupements AVEC installés par les équipes des ONG et OSC partenaires de CARE Bénin/Togo dans les communes d’intervention du projet sont des creusets d’échanges qui facilitent la mise en oeuvre des activités du projet.
 186 leaders ont une bonne connaissance du projet et 6% sont impliqués dans la dénonciation des cas de violence envers les enfants et les femmes dans leur communauté. Read More...

Etude de base du Projet PACTE

Suite à de nombreuses études au Bénin, il a été révélé qu’au moins 7882 enfants vivent en situation d’exploitation dans les marchés ; 7,2% sont victimes de rapts et séquestrations ; 1,4% sont violées et harcelées sexuellement et 89% font l’objet de traite.
CARE est une Organisation Non Gouvernementale qui intervient au Bénin depuis 1999. Grâce au financement de l’Union Européenne, CARE BENIN/TOGO met en oeuvre le projet « Partenariat Contre le Trafic, l'Exploitation des Enfants et les Violences faites aux Filles et aux Femmes » (PACTE) qui vise à contribuer à l'éradication de l'exploitation et des violences envers les enfants et les femmes au Bénin.
Le projet PACTE intervient dans quatre (04) départements, à raison de deux communes par département : Karimama, Malanville, Kalalé, Nikki, Djougou, Ouaké, Kétou et Pobè.
Pour apprécier les changements induits par le Projet, CARE a initié l’étude pour (i) identifier la valeur de base des indicateurs et(ii) analyser les connaissance, attitudes et pratiques sur la question du trafic, l’exploitation des enfants et les violences faites aux femmes et aux enfants. Read More...

EVALUATION FINALE DU PROJET USAID/NUTRITION – WASH DANS LES REGIONS DE KOULIKORO, SEGOU ET MOPTI

La présente étude vise, en effet, à évaluer l'efficacité de la stratégie nutritionnelle intégrée de l'IRP combinant nutrition, agriculture, eau, assainissement et hygiène (WASH) pour améliorer l'état nutritionnel des femmes enceintes et allaitant et des enfants de moins de 2 ans.

Les principaux indicateurs du projet dans le domaine de la nutrition aussi bien chez les enfants de moins de 2 ans que les femmes en âge de procréer (réduction de la prévalence de l’émaciation, du retard de croissance, de l’émaciation, de l’anémie, amélioration du régime alimentaire minimum acceptable pour les enfants de moins de deux ans et du défit énergétique chronique, de l’anémie et amélioration du régime alimentaire minimum acceptable) ont tous favorablement évolués entre la situation de départ et la situation actuelle. Par contre, aucune valeur de l’indicateur initialement prévu n’a été atteinte par le projet. Il en est de même pour les indicateurs WASH. Cependant, la motivation des bénéficiaires pour soutenir le projet et ses acquis ont été observé. Les bénéficiaires se disent favorables à la poursuivre les activités réalisées après le retrait du projet. Il s’avère nécessaire de poursuivre les activités du projet pour lui permettre d’atteinte des objectifs fixés. Read More...

Evaluation Finale “Dans les Zones de Feed the Future” du Projet USAID/Nutrition et Hygiène/ CARE dans la Région de Mopti – Mali

L’objectif de cette évaluation finale est d’apprécier le niveau d’évolution des indicateurs du Projet entre l’étude de base et étude finale. De façon spécifique il s’agit d'évaluer les niveaux actuels des indicateurs agricultures, les indicateurs Santé/Nutrition/WASH d’une part, et d’autre part, de mesurer l’impact des émissions radiophoniques sur les communautés bénéficiaires.

De façon globale des résultats forts encourageants sont notés, car la plupart des indicateurs ont
connu des améliorations par rapport à leur valeur de base en 2016. La synthèse de ces résultats
est présentée ci-après. Read More...

DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE ET SOCIAL DES FEMMES A TRAVERS LES ENERGIES RENOUVELABLES AU SAHEL (SENEGAL, MALI ET NIGER) – DESFERS »

Ce rapport final de l’étude de base et cartographie des activités génératrices de revenue (AGR) dans le cadre du Projet «DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE ET SOCIAL DES FEMMES A TRAVERS LES ENERGIES RENOUVELABLES AU SAHEL (SENEGAL, MALI ET NIGER) – DESFERS» reflète les informations recueillies et analysées au Mali, au Sénégal et au Niger. Il établit les éléments de base qui permettront de réaliser de manière adéquate le suivi du projet au niveau des résultats et objectifs.
Le répertoire et l’analyse financière des AGR féminines permet de déterminer le type d’AGR pouvant bénéficier d’un accès à l’énergie renouvelable dans le but d’améliorer leur production, productivité, efficacité de leur processus de transformation, systèmes de vente de leurs produits.
Les deux parties (répertoire et analyse) aident à identifier les AGR ayant des activités liées ou potentiellement liées à court et moyen terme, à l’utilisation et à la commercialisation des produits liés et/ou issus de l’énergie renouvelable.
Les informations recueillies mettent à jour également aussi bien les AGR qui utilisent ou peuvent utiliser l’énergie renouvelable ainsi que des actions préalables dont ont pu bénéficier les AGR et les membres des groupes d’épargne et crédit mutuel (EPC), comme les formations techniques, cours d’alphabétisation, développement de plan d’affaire, etc.). Read More...

EVALUATION FINALE DU PROJET USAID/NUTRITION – WASH DANS LES REGIONS DE KOULIKORO, SEGOU ET MOPTI

La Mission de l'Agence américaine pour le développement international au Mali (USAID/Mali) à travers l’ONG Care Internationale a confié à Kurugan Fuga Consulting l'évaluation finale du projet USAID/Nutrition et Hygiène dans les régions de Koulikoro, Ségou et Mopti au Mali. Au terme de ce programme qui s’étalait sur une période d’exécution de 5 ans allant d’octobre 2014 à septembre
2018 prolongée en 2019, son évaluation finale s’imposait. La présente étude vise, en effet, à évaluer l'efficacité de la stratégie nutritionnelle intégrée de l'IRP combinant nutrition, agriculture, eau, assainissement et hygiène (WASH) pour améliorer l'état nutritionnel des femmes enceintes et allaitant et des enfants de moins de 2 ans.
Matériels et méthodes
Une étude évaluative de type avant/après selon un échantillonnage stratifié en grappe à trois degrés combinant une approche quantitative et qualitative auprès d’un échantillon de 1041 ménages comptant 1204 enfants de moins de 5 ans a été réalisée. Les résultats ont été présentés par leurs proportions et leurs moyennes. Le test de Chi² de Person a été utilisé pour la comparaison des moyennes avec un niveau de confiance de 95% et un risque d’erreur de 5%. Une différence statistiquement significative était observée lorsque le p value était inférieur à 0,05. L’Odd ratio a été calculé pour déterminer le degré de dépendance ou de survenue des facteurs
étudiés. L’étude a été approuvée par le comité éthique de l’INRSP. Read More...

Filter Evaluations

Clear all