CARE Evaluations Logo

French

Evaluation d’impact Genre de la réponse de CARE à la crise du Bassin du Lac Tchad au Cameroun, Niger et Tchad

La crise du BLT, née du conflit armé au Nord Nigéria qui s’est étendu au Cameroun, Niger et Tchad a créé une crise humanitaire qui a entrainé le déplacement de 4.025.486 personnes au niveau de ces quatre pays (OIM DTM, Avril 2018). Cette crise révèle une dimension protection sans précèdent avec notamment des violences multiformes à l’encontre des femmes et de filles (kidnapping, violences et abus sexuelles, transformées en kamikaze), des violences physiques à l’encontre des hommes et jeunes garçons (décapités ou enrôlés de force dans les combats) ; la dislocation des milliers de familles a laissé aux femmes et aux enfants la responsabilité de se prendre en charge leurs familles.

CARE répond à la crise du bassin du Lac Tchad (BLT) depuis 2014 au Niger et 2015 au Tchad et au Cameroun. Conformément à son focus et engagement sur le genre, CARE a déployé des efforts pour intégrer le genre à toutes les étapes de la mise en œuvre de la réponse. Cet effort est soutenu par plusieurs bailleurs dont le Global Affairs Canada (GAC) qui finance pour la première fois des projets d’urgence sur deux ans consécutifs au Cameroun, au Niger et au Tchad. C’est grâce à ce financement que cette évaluation a été commanditée pour apprécier l’efficacité de l’approche d’intégration du genre utilisée et son impact sur la vie des hommes, des femmes, des filles et des garçons affectés par la crise du BLT et formuler des recommandations d’amélioration. [33 pages]
Read More...

CARE répond à la crise du Bassin du Lac Tchad (BLT) depuis 2014 au Niger et 2015 au Tchad et au Cameroun

Le con it armé au Nord Nigéria étendue au Cameroun, Niger et Tchad a créé une crise humanitaire qui a entrainé le déplacement de 4.025.486 personnes (OIM DTM, Avril 2018). Ce e crise a révélé une dimension protection cruciale avec en particulier des violences multiformes à l’encontre des femmes et de filles et la dislocation des familles qui a laissé des centaines de milliers de femmes et des enfants avec la responsabilité de se prendre en charge et de prendre en charge leurs familles. CARE répond à ce e crise depuis 2014 au Niger et 2015 au Tchad et au Cameroun avec une approche centrée sur le genre. Une analyse d’impact genre, financée par le Global Affairs Canada a été menée en Août 2018 dans les trois pays en vue d’apprécier l’efficacité de l’approche d’intégra on du genre utilisée et son impact sur la vie des hommes, des femmes, des filles et des garçons affectés et formuler des recommanda ons d’améliora on. Les points ci-dessous synthétisent certains parmi les résultats de ce e analyse. Read More...

Relation Entre La Masculinite et l’Inclusion Financiere

L’étude sur la relation entre la masculinité et l’inclusion financière des jeunes filles commanditée par Care international au Burundi s’inscrit dans le cadre d’explorer les relations de pouvoirs existant entre les hommes/garçons et les femmes/jeunes filles en faveur de plus d’égalité et d’équité comme un des facteurs clés à l’autonomisation économique de la jeune fille.

L’inclusion financière est abordée dans ses aspects d’accès à l’information, d’acquisition des connaissances, d’accès et utilisation effective des produits et services financiers à savoir : l’ouverture de compte, l’épargne, le crédit, le transfert monétaire et les moyens de payement. [76 pages] Read More...

Etude d’Evaluation de la Phase Pilote de Connexion des Groupes AVEC aux Services Financiers Formels

Ce rapport présente les résultats d’une étude, commanditée par CARE International au Burundi, pour évaluer la phase pilote de la connexion des groupes VSLAs aux services financiers formels. L’objectif général de cette étude était de faire une évaluation qualitative et quantitative de la phase pilote de la connexion deces groupes, de faire un diagnostic stratégique de cette connexion et de dégager des recommandations qui pourraient tracer des pistes pour en faire une réplication de manière durable, pérenne et moins coûteuse. [71 pages]
Read More...

Projet Win Win Etude Qualitative Genre

CARE Burundi et ses partenaires mettent en œuvre le projet "gagnant-gagnant pour le genre, l'agriculture et la nutrition: testant une approche de genre transformatrice d'Asie en Afrique". Il s'agit d'un projet de recherche de quatre ans, mis en œuvre dans six communes des deux provinces de Kirundo et Gitega au Burundi, pour tester une approche novatrice et transformatrice de genre pour le secteur agricole qui commence par développer une conscience critique et défier les croyances discriminatoires et les normes sociales à travers un modèle de réflexion, un dialogue communautaire et une action collective. CARE et ses partenaires sont en train de tester la manière dont cette approche pourra améliorer l’égalité des genres et la façon dont l'accent mis sur les relations de pouvoir et comment la prise de conscience peut également produire des effets durables sur la sécurité alimentaire, la nutrition et le bien-être économique. [57 pages] Read More...

Rapport de l’Analyse Rapide Genre Sur l’Assistance aux Populations Réfugiées, Deplacees, et Les Populations Hote dans la Region de Diffa

La crise qui perdure au Nord du Nigéria et dans le Sud-est du Niger a entraîné un déplacement massif de populations dans la région de Diffa où une personne sur trois est déplacée. En effet, les premières vagues de réfugiés sont arrivées du Nigeria il y a deux ans mais depuis avril 2015, les incursions sanglantes et répétées des insurgés au Niger ont provoqué d’importants déplacements de populations. Par conséquent, une multitude de camps informels longent désormais le goudron de la route nationale. [20 pages] Read More...

Rapport Post Distribution Monitoring Deuxiueme Passage SALI-BASE

Dans le cadre de l’atténuation des effets négatifs de cette crise et son lot de corollaires, CARE NIGER a soumis et obtenu auprès de plusieurs bailleurs (Ministère allemand des affaires étrangères, The Letter Days Saint Charitties et Ministère luxembourgeois des affaires étrangères) pour soutenir ces populations victimes.

Afin de répondre aux besoins alimentaires de base des populations les plus vulnérables parmi les personnes déplacées ainsi que les communautés hôtes , les trois initiatives ont procédé au transfert de cash inconditionnel à 2920 ménages les plus vulnérables dans la région de Diffa dont 2000 ménages pour SALI-BASE pendant 4 tours, 520 ménages pour LDSC pendant 3 tours et 400 ménages pour AMOS pendant 4 tours. [13 pages]
Read More...

Evaluation Finale Externe de l’Initiative “Strengthening Access for Livelihoods and Basic Services- Sale-Base”

Le projet SALI BASE exécuté par CARE Niger de juin 2017 à mai 2018 a pour objectif principal d‘atténuer l'impact du conflit dans le nord-est du Nigeria et accroître la résilience des personnes déplacées et des communautés hôtes dans les départements du Maine Soroa, Diffa et N'guigmi dans la région de Diffa. Après 12 mois d’exécution en collaboration étroite avec deux ONG nationales partenaires de mise en œuvre (DEMI-E et AFV) et des services techniques déconcentrés, le projet a pu réaliser toutes les activités prévues à des taux oscillant entre 100% et 160%. [57 pages] Read More...

Intégration de la vaccination et de la planification familiale

Dans le cadre d’un élargissement géographique de l’intégration de la vaccination et de la planification du programme VIVO, CARE Niger a initié une recherche formative dans le district sanitaire de Gaya en vue de mettre en œuvre un projet de promotion des méthodes modernes de contraception dans dix(10) CSI selon des critères bien précis. L’objectif est de faire une analyse situationnelle au niveau des aires de santé et des établissements de santé communautaires afin d’identifier les obstacles structurels et socio-culturels ainsi que ceux qui sont liés au genre, qui empêchent l’accès aux services de planification familiale et de vaccination et qui pourraient constituer un obstacle à une intégration réussie de ces services.

Le constat des données de l’OMS de 2015, selon lesquelles le Niger a un taux de mortalité maternelle élevé : 553 décès maternels pour 100000 naissances vivantes dû à un taux de prévalence contraceptive les plus bas dans la région (12%). Alors que le taux de vaccination est de 68%, ont dû être des déterminants majeurs du programme VIVO au Niger.

Les données (sur le terrain) recueillies dans le district sanitaire de Gaya, serviront de base sur la mise en œuvre du projet d’élargissement géographique de l’intégration de la vaccination et de la planification. [95 pages]
Read More...

Rapport de l’Evaluation des Prestataires des Centres Appuyes par CARE sur les Methods Contraceptives de Longue Duree

CARE Niger dans le cadre du projet Vivo, avait organisé en septembre et octobre 2016 une formation des prestataires des formations sanitaires d’intervention du projet. Cette formation avait porté sur la technologie contraceptive et l’intégration des services de planification familiale et de vaccination. Ainsi 21 prestataires ont acquis des connaissances et des compétences en technologie contraceptive. A la suite de cette formation, des supervisions ont été organisées par le staff clinique du projet.

La présente évaluation externe vise à apporter un autre regard et une autre appréciation des compétences transmises au cours de cette session de formation et leur utilisation dans les centres de santé. Ainsi du 09 au 16 aout 2017 a été menée une évaluation de tous les prestataires formés par le projet sur ces sites d’intervention. Elle a été menée par un (01) consultant venu du Burkina Faso et la responsable de la santé de la reproduction du district sanitaire de Gaya. [8 pages]
Read More...

Filter Evaluations

Clear all