French

Rapport d’Evaluation du Projet AIDMATCH implémenté dans la ville de Goma (RD Congo) : Endline

Cette étude présente les résultats de l’évaluation finale d’un projet de santé sexuelle et de la reproduction des adolescents et jeunes financé par DFID et mis en oeuvre par Care International dans trois aires de santé de la ville de Goma de janvier 2016 à septembre 2017. Le but dudit projet est de réduire la fécondité des adolescentes par l’amélioration de l’accès à l’utilisation des méthodes contraceptives modernes. Une enquête de base avec une approche quantitative a été menée au début du projet durant la période du 26 mars au 5 avril 2016 pour déterminer les indicateurs qui servent de base de comparaison. L’enquête finale (Endline) s’est déroulée durant la période du 1er au 8 août 2017 et a utilisé deux approches : qualitative et quantitative. Une autre enquête quantitative a aussi été menée au même moment dans des aires de santé qui n’on pas été couvertes par les activités du projet AIDMATCH afin de servir des indicateurs témoins. Read More...

Enquête communautaire sur la contraception et les soins après avortement

CARE, en collaboration avec RAISE, avait commencé à appuyer le ministère de la Santé Publique (MSP) de la République Démocratique du Congo (RDC) pour fournir des services contraceptifs au sein de la zone de santé de Kasongo dans la province du Maniema en 2009. Le programme SAFPAC, L'appui facilitant l’accès à la planification familiale et soins post avortement en situations d’urgence, appuie 19 structures sanitaires dans les zones de santé de Kayna, Lubero, Butembo et Kasongo (Provinces du Nord Kivu et du Maniema) couvrant une population d’à-peu-près 320.000 personnes entre 2011 et 2015. Actuellement, le programme couvre 48 structures sanitaires au sein des zones de santé de Lubero, Kayna et Butembo en province du Nord Kivu, servant une population de 915.538 personnes.

Pour promouvoir la capacité des femmes et adolescentes de prendre conscience de leurs droits d'accès aux services de santé de la reproduction de haute qualité dans cet environnement complexe, la stratégie de CARE porte sur quatre grands domaines d'intervention: 1) formation clinique basée sur les compétences complétée par des suivis et coaching des prestataires ; 2) pourvoie et appui à la chaine d’approvisionnement en contraceptifs et consommables médicaux ; 3) supervision basée sur les données en partenariat avec les autorités sanitaires locales ; 4) engagement des communautés à appuyer l’accès des femmes aux services de santé de la reproduction. Le programme CARE met l’accent sur une gouvernance par la communauté et se focalise sur les adolescents. Ces importantes approches transversales sont reflétées dans ce travail de santé de la reproduction par le biais d’une intensification de la mobilisation sociale visant les adultes et les adolescents pour faciliter l’accès à la contraception des adolescents, une représentation des communautés dans la gouvernance de la santé au niveau des structures sanitaires et des zones de santé, et les apports au niveau des parlements de jeunes focalisés vers les activités des adolescents là où c’est faisable et approprié comme par exemple parmi les déplacés aux environs de Goma dans le Nord Kivu.

En 2016 RAISE et CARE ont conduit une enquête communautaire pour évaluer le niveau des connaissances, les attitudes et comportements de femmes en ce qui concerne la contraception et les soins après avortement dans les zones de rayonnements des structures sanitaires appuyés par CARE au sein des zones de santé Lubero et Kayna dans le Nord Kivu. Read More...

Evaluation externe mi-parcours du programme MAnU « Mwanamke, Amani na Usalama »

Le programme MAnU est mis en oeuvre dans un contexte social dominé par l’insécurité dans les nombreux villageset entitésdes territoires de la RDC oùceprogramme est exécuté. Durant la période évaluée du programmeMAnU, les conflits armés sontencore récurrents dans certains villages des territoires de Rutshuru, de Masisi et d’Uvira.
La promotion des droits de la femme fait face à des défis d’ordre culturels dans les communautés locales jusqu’au somment de l’Etat. Par exemple, l’équipe MAnU de Kinshasa, a rapporté le propos négatif d’un ministrepar rapport à la vulgarisation du code de la famille et la resolution 1325.1Au niveau local, certains gardiens de coutume résistent aux changements de certaines normes sociales qu’ils considèrent comme une valeur coutumière. (102 pages) Read More...

Assistance d’urgence aux personnes vulnérables affectées par l’ouragan Matthew dans la Grand ‘Anse

Pour appuyer les ménages de la commune de Jérémie touchés par l’ouragan dévastateur Matthew, CARE, avec un financement de la DG ECHO, a mis en place le projet d’Assistance d'urgence en sécurité alimentaire, éducation et abris aux personnes vulnérables affectées par l'ouragan Matthew dans la Grand ‘Anse. Ce projet de 20 mois (décembre 2016 à Juillet 2018) a soutenu 2 305 ménages à travers une multitude d’activités utilisant une approche intégrée. Ce rapport présente un état des lieux de la mise en oeuvre du projet ECHO au niveau de la commune de Jérémie. Il relate les points forts ainsi que les points à améliorer servant de leçons apprises pour tout projet d’assistance d’urgence dans un contexte semblable. (42 pages) Read More...

PROJEUNES—Prévenir les mariages précoces et forcés au Bénin

This report presents key findings of the baseline data collection conducted in Benin, for the PROJEUNES project, between July and August 2018. PROJEUNES is a 3 year project, funded by Global Affairs Canada, to promote sexual reproductive health and rights for adolescent girls and boys and young women and men in Benin. (86 pages) Read More...

Rapport d’Etude de Base CARE IFONS Region de Segou

Baseline study of the IFONS project implemented in Mali by CARE Canada and CARE Mali as part of the LINKAGES program funded by Global Affairs Canada. [67 pages] Read More...

Programme « Autonomisation des Femmes et des Filles » Initiative ‘‘TEMPS’’ – Travaillons Ensemble contre les Mariages Précoces

Baseline Study report for the TEMPS project (Travaillons Ensemble contre les Mariages Précoces) implemented IN BENIN with funds from Global Affairs Canada by CARE Canada/CARE Benin/CARE Mali. CEFM project. Official title with Donor: «Initiative conjointe de prévention et d’atténuation des effets du mariage précoce forcé dans les zones à fortes prévalences au Bénin et au Mali » [67 pages] Read More...

Rapport Etude de Base Projet Mariage Précoce

Baseline Study report for the TEMPS project (Travaillons Ensemble contre les Mariages Précoces) implemented IN MALI with funds from Global Affairs Canada by CARE Canada/CARE Benin/CARE Mali. CEFM project. Official title with Donor: «Initiative conjointe de prévention et d’atténuation des effets du mariage précoce forcé dans les zones à fortes prévalences au Bénin et au Mali » [46 pages] Read More...

Evaluation d’impact Genre de la réponse de CARE à la crise du Bassin du Lac Tchad au Cameroun, Niger et Tchad

La crise du BLT, née du conflit armé au Nord Nigéria qui s’est étendu au Cameroun, Niger et Tchad a créé une crise humanitaire qui a entrainé le déplacement de 4.025.486 personnes au niveau de ces quatre pays (OIM DTM, Avril 2018). Cette crise révèle une dimension protection sans précèdent avec notamment des violences multiformes à l’encontre des femmes et de filles (kidnapping, violences et abus sexuelles, transformées en kamikaze), des violences physiques à l’encontre des hommes et jeunes garçons (décapités ou enrôlés de force dans les combats) ; la dislocation des milliers de familles a laissé aux femmes et aux enfants la responsabilité de se prendre en charge leurs familles.

CARE répond à la crise du bassin du Lac Tchad (BLT) depuis 2014 au Niger et 2015 au Tchad et au Cameroun. Conformément à son focus et engagement sur le genre, CARE a déployé des efforts pour intégrer le genre à toutes les étapes de la mise en œuvre de la réponse. Cet effort est soutenu par plusieurs bailleurs dont le Global Affairs Canada (GAC) qui finance pour la première fois des projets d’urgence sur deux ans consécutifs au Cameroun, au Niger et au Tchad. C’est grâce à ce financement que cette évaluation a été commanditée pour apprécier l’efficacité de l’approche d’intégration du genre utilisée et son impact sur la vie des hommes, des femmes, des filles et des garçons affectés par la crise du BLT et formuler des recommandations d’amélioration. [33 pages]
Read More...

CARE répond à la crise du Bassin du Lac Tchad (BLT) depuis 2014 au Niger et 2015 au Tchad et au Cameroun

Le con it armé au Nord Nigéria étendue au Cameroun, Niger et Tchad a créé une crise humanitaire qui a entrainé le déplacement de 4.025.486 personnes (OIM DTM, Avril 2018). Ce e crise a révélé une dimension protection cruciale avec en particulier des violences multiformes à l’encontre des femmes et de filles et la dislocation des familles qui a laissé des centaines de milliers de femmes et des enfants avec la responsabilité de se prendre en charge et de prendre en charge leurs familles. CARE répond à ce e crise depuis 2014 au Niger et 2015 au Tchad et au Cameroun avec une approche centrée sur le genre. Une analyse d’impact genre, financée par le Global Affairs Canada a été menée en Août 2018 dans les trois pays en vue d’apprécier l’efficacité de l’approche d’intégra on du genre utilisée et son impact sur la vie des hommes, des femmes, des filles et des garçons affectés et formuler des recommanda ons d’améliora on. Les points ci-dessous synthétisent certains parmi les résultats de ce e analyse. Read More...

Filter Evaluations

Clear all