Women's Economic Empowerment

Gender Equality and Women’s Empowerment Programme, GEWEP II 2016 – 2018 Burundi, Rapport de l’évaluation finale, Mars 2019

L’évaluation finale de GEWEP II (programme d’autonomisation des femmes exécuté depuis 2016 dans 7 provinces du Burundi et finance par NORAD via CARE Norvège) avait pour objectif de mesurer les progrès réalisés mais aussi les gaps qui restent à accomplir pour que le groupe d’impact (les femmes de 15-64ans de la zone d’intervention jouissent d’une autonomisation économique, sociale et politique effective. L’évaluation a permis une étude comparative entre la situation de référence (telle que présentées dans le rapport de l’étude de base) et la situation finale issue de l’analyse des données collectées sur terrain au mois de janvier 2018. La collecte des données pour l’évaluation finale a été faite sur un échantillon, quantitatif, représentatif de 774 personnes dont 406 femmes et 368 hommes. En plus de ces données quantitatives, des informations qualitatives ont été collectées auprès des groupes cibles et autres informateurs clés. Read More...

Gender Equality and Women’s Empowerment Program II (GEWEP II) 2016-2019 DRC Endline

Read More...

Gender Equality and Women Empowerment Program, GEWEP II 2016-2018 Burundi, Final Evaluation Report, March 2019

The final evaluation of GEWEP II (a women's empowerment program implemented since 2016 in 7 provinces of Burundi and funded by NORAD via CARE Norway) set out to gauge the progress made but also identify the gaps that remain to be filled for the impact group (women aged 15-64 in the intervention area) to enjoy effective economic, social and political empowerment. The evaluation allowed a comparative study of the baseline situation (just as presented in the report of the baseline study) and the final situation resulting from the analysis of data collected on the ground in January 2018. The final evaluation data collection was conducted on a quantitative sample representative of 774 people including 406 women and 368 men. In addition to these quantitative data, qualitative data were collected from target groups and other key informants. Read More...

ROM Review: Initiative REVANCHE: Résilience et Adaptation aux Variabilités Climatiques, pour une Sécurité Alimentaire et Nutritionnelle Durable au Tchad, Régions de Wadi Fira, Guera et Ouadaï.

PERTINENCE. La mise en oeuvre de l’action REVANCHE a confirmé la pertinence de la stratégie PRO-ACT Résilience qui a été à l’origine de sa conception et du choix du mode d’exécution du projet permettant la sortie de l’urgence et l’ancrage d’un développement durable au sein des communautés cible. Les réponses proposées sont appropriées pour satisfaire les besoins des bénéficiaires et soutiennent la Plan nationale de renforcement de la résilience des populations tchadiennes. La pertinence est maintenue tout au long de l’exécution car le projet répond aux besoins des plus vulnérables par des actions à effets immédiats par du cash qui permet l’accès
à l’alimentation et aux soins de santé.

EFFICIENCE. La mise en oeuvre s’est révélée efficiente et propice à une bonne progression vers la réalisation des résultats recherchés. Le projet a connu un retard dans son démarrage mais dont les causes relèvent, pour la plupart d’entre elles, de facteurs externes au projet lui-même.

EFFICACITÉ. Le projet a été efficace à livrer la majeure partie des produits planifiés, notamment ceux consistant en travaux et réalisations d’ouvrages physiques et en appuis méthodologiques et logistiques aux parties étatiques et ONG partenaires.

DURABILITÉ. La problématique de la durabilité se pose encore en termes de capacité des communautés à s’approprier les apports du projet. Quatre ONG nationales ont pris part à l’exécution du projet REVANCHE et ont bénéficié d’un paquet de formations et du coaching progressif de CARE et OXFAM. Mais les organisations communautaires de base (organisations paysannes, groupements féminins, artisans réparateurs de pompes, groupe pour le système d’alerte précoce, GIE d’ouvriers maçons, …) qui constituent le socle de la stratégie de durabilité de l’action sont encore à un stade embryonnaire et requièrent des appuis et une mise en réseau entre eux et avec les services publiques Read More...

Outcome Harvesting evaluation OIKKO (Unity): Bangladesh

OIKKO (Unity in Bangla) was a 3 year project (March 2015 – February 2018) delivered by CARE Bangladesh with support from CARE Austria, with funding from the European Union and the Austrian Development Agency. The overall objective of the project was: a strong and united civil society promotes the implementation of fundamental labour rights in the ready-made garment (RMG) sector in Bangladesh.
OIKKO was implemented through the following actors: CARE Bangladesh and 3 partners Sheva Nari O Shishu Kallyan Kendra (SHEVA, Gazipur), Agrajattra (AJ, Chittagong), and Karmojibi Nari (KN).
The main interventions of the project were:
• Forming solidarity groups of women RMG workers known as EKATA (Empowering Through Knowledge and Transformative Action).
• EKATA members with a high leadership potential were selected to form larger Community Worker Associations (CWA) to facilitate engagement and participation in trade unions and federation.
• Form Community Support Groups to help foster a supportive environment for the project.
• A national platform to engage civil society.
• Gender sensitisation training for trade union and federation leaders.
• Publications including commissioned research on, for instance, minimum wage.
• A national convention to take stock of OIKKO and share achievements. Read More...

DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE ET SOCIAL DES FEMMES A TRAVERS LES ENERGIES RENOUVELABLES AU SAHEL (SENEGAL, MALI ET NIGER) – DESFERS »

Ce rapport final de l’étude de base et cartographie des activités génératrices de revenue (AGR) dans le cadre du Projet «DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE ET SOCIAL DES FEMMES A TRAVERS LES ENERGIES RENOUVELABLES AU SAHEL (SENEGAL, MALI ET NIGER) – DESFERS» reflète les informations recueillies et analysées au Mali, au Sénégal et au Niger. Il établit les éléments de base qui permettront de réaliser de manière adéquate le suivi du projet au niveau des résultats et objectifs.
Le répertoire et l’analyse financière des AGR féminines permet de déterminer le type d’AGR pouvant bénéficier d’un accès à l’énergie renouvelable dans le but d’améliorer leur production, productivité, efficacité de leur processus de transformation, systèmes de vente de leurs produits.
Les deux parties (répertoire et analyse) aident à identifier les AGR ayant des activités liées ou potentiellement liées à court et moyen terme, à l’utilisation et à la commercialisation des produits liés et/ou issus de l’énergie renouvelable.
Les informations recueillies mettent à jour également aussi bien les AGR qui utilisent ou peuvent utiliser l’énergie renouvelable ainsi que des actions préalables dont ont pu bénéficier les AGR et les membres des groupes d’épargne et crédit mutuel (EPC), comme les formations techniques, cours d’alphabétisation, développement de plan d’affaire, etc.). Read More...

Mawe Tatu Rapport Etude de Base

Cette étude évalue un programme de développement néerlandaise nommé "Mawe Tatu" (M3), qui vise à l’amélioration de la gestion économique des ménages; à la réduction de la violence basée sur le genre à travers des relations plus égales entre femmes et hommes ; et à la réalisation de comportements de santé sexuelle et reproductive plus sains dans huit territoires dans les provinces du Sud et du Nord Kivu de la RDC. Le programme Mawe Tatu combine pour la première fois une approche de micro finance pour accroître la participation des femmes dans l'économie des ménage avec des interventions favorisant l'égalité entre les sexes à travers la
réduction de la violence basée sur le genre et l'amélioration des droits de santé sexuelle et reproductive des femmes. L’étude examinera les changements dans la participation économique des femmes, la prévalence de la violence basée sur le genre, et la prise de conscience des droits sexuels et reproductifs Read More...

Mawe Tatu English Summary of Endline Evaluation

This summary presents key findings of the endline study contucted to evaluate the effectiveness of the "Mawe Tatu" (M3) program in North and South Kivu Provinces of the Democratic Republic of Congo. The M3 project was implemented to improve the household economy of vulnerable groups, to reduce gender-based violence through improving equity in gender relations; and to improve sexual and reproductive health among women, men, and youth.
Guiding questions included:
1. Did the household economy, and the socio-economic situation of women improve as a result of the introduction of VSLAs?
2. Did men get successfully engaged to support women’s economic autonomy, to reduce gender-based violence, and to support women in their decisions about their sexual and reproductive health?
3. Were young women and men empowered to take healthy decisions for their sexual and reproductive life?

Full evaluation (in French) here: http://www.careevaluations.org/evaluation/mawe-tatu-evaluation-finale-phase-i-et-etude-de-base-partielle-phase-ii/ Read More...

MAWE TATU Évaluation Finale Phase I et Étude de base partielle phase II

Ce rapport est le livrable final de l’évaluation finale phase I du projet Mawe Tatu et l’étude de base phase II du projet.
Pour rappel, Mawe Tatu est un projet financé par le gouvernement néerlandais (de Décembre 2015 à Mai 2019) et mis en oeuvre dans les provinces du Nord-Kivu et du Sud-Kivu. L’objectif général du programme est que, d’ici 2019, les femmes, les hommes et les jeunes (hommes et femmes) des cinq territoires concernés du Nord-Kivu et du Sud-Kivu deviennent des acteurs clés dans la promotion de relations plus égales entre hommes et femmes qui empêchent les VBG(Violences basées sur le genre), favorisent une meilleure gestion économique des ménages et des comportements plus sains en matière de santé sexuelle et reproductive (tels que la planification familiale, dans une perspective trans-générationnelle).
Trois résultats contribuent à atteindre cet objectif :
• 23 900 femmes, organisées en associations villageoises d'épargne et de crédit (AVEC) et en réseaux AVEC (RAVEC), améliorent leur statut social et économique et influencent la promotion et l'application de leurs droits,
• 10 000 hommes adoptent des attitudes et des comportements qui contribuent à améliorer les relations de pouvoir et à réduire la violence sexiste,
• 24 655 filles et garçons développent des relations saines et travaillent ensemble pour promouvoir l'égalité des sexes.
Les responsabilités des organisations sont liées aux trois résultats du projet et sont définies comme suit :
• CARE Nederland était responsable de la gestion des contrats et du contrôle de la qualité
• ADJ était responsable du résultat 1 relatif à l’autonomisation des femmes,
• COMEN était responsable du résultat 2 et de la partie du résultat 3, centrée sur les hommes et les garçons s'engageant dans une masculinité positive et luttant contre la violence sexiste.
• CARE RDC était responsable de la partie du résultat 3, axée sur l’éducation sexuelle complète (CSE), et
• Swiss TPH en charge du suivi et de l'évaluation ainsi que de la recherche opérationnelle Read More...

Women’s Economic Empowerment through Gender Transformative Approaches – Evidence from CARE’s Experience in Middle East & North Africa

CARE defines women’s economic empowerment (WEE) as the process by which women increase their right to economic resources and the power to make decisions that benefit themselves, their families and their communities. Our Theory of Change (as discussed in CARE’s WEE Strategy Document) outlines three conditions necessary for genuine and sustainable economic empowerment for women: increased capabilities, decision-making power and an enabling environment. An integrated approach across all three conditions is required to achieve genuine and sustainable change. Increasing individual women’s capabilities can lead to temporary increases in their economic opportunities and income. However, women’s economic empowerment can only be achieved through also transforming unequal power relations and discriminatory structures.

This Learning Brief is created to provide practical learning and present existing tools applied by CARE Country Offices (COs) in the Middle East and North Africa (MENA) region to encourage a more gender transformative approach to WEE and livelihood programming. This is highly relevant for practicioners from the whole sector working on economic empowerment and livelihood porgramming in fragile settings anywhere in the world. This document can aid a better understanding of gender transformative concepts by livelihood staff, as well as better understanding of the principles of sound economic empowerment by gender staff. This Learning Brief contains many practical insights and allows practicioners to understand how theory and frameworks can have an impact on the actual programming and results on the ground. The Hub encourages teams and practicioners to use this Brief, and the different overviews and examples provided, to reflect on their own work on gender integration, and take steps to move beyond gender responsive programming towards a truly transformative approach for our impact groups.

Learning insights incorporated in the document are based on the learning accumulated by CARE MENA Country Offices (COs) in the last five years under our women’s economic empowerment/livelihood programming. It focuses on two main components of WEE gender transformative programming: economic advancement and gender equality, along with approaches related to engaging men and boys. The evidence of these lessons learned is based on: 1) revision of documentation of more than 12 long term and short term WEE/livelihood programs implemented by CARE in Jordan, Syria, Egypt, West Bank & Gaza, Caucasus and the Balkans, 2) interviews with key informants including gender champions from these COs along with other global CARE gender experts who collectively searched for answers to questions in the themes of gender transformative approaches in WEE programming. Read More...

Filter Evaluations

Clear all