DR Congo

Rapport d’Evaluation Multisectorielle dans les zones de santé de MIABI et Tshilundu au Kasaï Oriental; de Kamiji, Luputa à Lomami et Yangala au Kasaï Central

Le présent rapport fait état de la situation humanitaire des populations vivant dans les zones de santé de Kamiji et Luputa dans la province de Lomami, Cilundu et Miabi dans la province du Kasaï oriental puis Yangala dans la province du Kasaï Central. Pour parvenir à la collecte des informations attendues, nous avons fait recours à une méthodologie diversifiée utilisant les techniques d’enquêtes dans les ménages, les entretiens avec des informateurs clés, des focus groupes avec des groupes spécifiques dont les femmes, les commerçants, des autorités locales, ect ; des observations directes libres et/ou guidées ainsi que l’exploitation de documents existants. Read More...

Literature Review of Gender and Power Analyses in the Provinces of North and South Kivu Kivu, DRC

This report is a literature review of gender and power analyses in the provinces of North and South Kivu in the Democratic Republic of Congo (DRC). It was commissioned by CARE DRC. CARE DRC aligns with the CARE 2020 Program Strategy1, which emphasizes that ‘at its root, poverty is caused by unequal power relations that result in the inequitable distribution of resources and opportunities between women and men, between power-holders and marginalized communities, and between countries'. CARE believes that poverty cannot be overcome without addressing those underlying power imbalances.

Incorporating a gender and power analysis3 to inform programming is the first commitment of CARE International Gender Equality Policy4. CARE DRC’s Strategic Plan5 highlights its experience in programming for gender justice and reducing GBV as a strength. Therefore this contextual analysis of gender and power relations in the provinces of North Kivu and South Kivu aims to ‘provide elements to update the problems, the underlying causes, aspirations and specific potentials for women and men, girls and boys, male and female youth in these two provinces’ so that CARE DRC programs, especially the future GEWEP III and MAWE TATU II programs (see brief description in Box 1) as well as any new proposals, will in the future be more transformative. Read More...

Gender Equality and Women’s Empowerment Program II (GEWEP II) 2016-2019 DRC Endline

Read More...

Mawe Tatu Rapport Etude de Base

Cette étude évalue un programme de développement néerlandaise nommé "Mawe Tatu" (M3), qui vise à l’amélioration de la gestion économique des ménages; à la réduction de la violence basée sur le genre à travers des relations plus égales entre femmes et hommes ; et à la réalisation de comportements de santé sexuelle et reproductive plus sains dans huit territoires dans les provinces du Sud et du Nord Kivu de la RDC. Le programme Mawe Tatu combine pour la première fois une approche de micro finance pour accroître la participation des femmes dans l'économie des ménage avec des interventions favorisant l'égalité entre les sexes à travers la
réduction de la violence basée sur le genre et l'amélioration des droits de santé sexuelle et reproductive des femmes. L’étude examinera les changements dans la participation économique des femmes, la prévalence de la violence basée sur le genre, et la prise de conscience des droits sexuels et reproductifs Read More...

Mawe Tatu English Summary of Endline Evaluation

This summary presents key findings of the endline study contucted to evaluate the effectiveness of the "Mawe Tatu" (M3) program in North and South Kivu Provinces of the Democratic Republic of Congo. The M3 project was implemented to improve the household economy of vulnerable groups, to reduce gender-based violence through improving equity in gender relations; and to improve sexual and reproductive health among women, men, and youth.
Guiding questions included:
1. Did the household economy, and the socio-economic situation of women improve as a result of the introduction of VSLAs?
2. Did men get successfully engaged to support women’s economic autonomy, to reduce gender-based violence, and to support women in their decisions about their sexual and reproductive health?
3. Were young women and men empowered to take healthy decisions for their sexual and reproductive life?

Full evaluation (in French) here: http://www.careevaluations.org/evaluation/mawe-tatu-evaluation-finale-phase-i-et-etude-de-base-partielle-phase-ii/ Read More...

MAWE TATU Évaluation Finale Phase I et Étude de base partielle phase II

Ce rapport est le livrable final de l’évaluation finale phase I du projet Mawe Tatu et l’étude de base phase II du projet.
Pour rappel, Mawe Tatu est un projet financé par le gouvernement néerlandais (de Décembre 2015 à Mai 2019) et mis en oeuvre dans les provinces du Nord-Kivu et du Sud-Kivu. L’objectif général du programme est que, d’ici 2019, les femmes, les hommes et les jeunes (hommes et femmes) des cinq territoires concernés du Nord-Kivu et du Sud-Kivu deviennent des acteurs clés dans la promotion de relations plus égales entre hommes et femmes qui empêchent les VBG(Violences basées sur le genre), favorisent une meilleure gestion économique des ménages et des comportements plus sains en matière de santé sexuelle et reproductive (tels que la planification familiale, dans une perspective trans-générationnelle).
Trois résultats contribuent à atteindre cet objectif :
• 23 900 femmes, organisées en associations villageoises d'épargne et de crédit (AVEC) et en réseaux AVEC (RAVEC), améliorent leur statut social et économique et influencent la promotion et l'application de leurs droits,
• 10 000 hommes adoptent des attitudes et des comportements qui contribuent à améliorer les relations de pouvoir et à réduire la violence sexiste,
• 24 655 filles et garçons développent des relations saines et travaillent ensemble pour promouvoir l'égalité des sexes.
Les responsabilités des organisations sont liées aux trois résultats du projet et sont définies comme suit :
• CARE Nederland était responsable de la gestion des contrats et du contrôle de la qualité
• ADJ était responsable du résultat 1 relatif à l’autonomisation des femmes,
• COMEN était responsable du résultat 2 et de la partie du résultat 3, centrée sur les hommes et les garçons s'engageant dans une masculinité positive et luttant contre la violence sexiste.
• CARE RDC était responsable de la partie du résultat 3, axée sur l’éducation sexuelle complète (CSE), et
• Swiss TPH en charge du suivi et de l'évaluation ainsi que de la recherche opérationnelle Read More...

Gender Equality and Women’s Empowerment Program Global Results Report

GEWEP II works with poor and vulnerable women and girls in some of the world’s most fragile states: Burundi, DRC, Mali, Myanmar, Niger and Rwanda. By end 2018, the programme has reached more than 1 067 200 women and girls, mainly through Village Savings and Loans Associations (VSLAs). Norad has supported VSLAs since they were first piloted in Niger in 1991.
Since then, Norad has supported over 47 800 groups and more than 1 100 000 women. During GEWEP II, from 2016 through 2018, more than 14 200 new groups were established. This report includes results on both outcome and output level. The table below summarises the results at outcome level, for indicators collected at the population level. Overall, there is a positive change in the perception and attitude to women’s economic, political and social empowerment in the programme intervention zones. On a national level, there has been positive changes in legislation, but implementation is still a challenge. Read More...

Women’s Empowerment Program (WEP) 2009-2013

CARE Norway, collaborating CARE country offices (COs), and partners have from 2009 through 2013 run the “Women Empowerment Programme” (WEP). With funding from NORAD, it has been implemented in Mali, Niger, Uganda, Tanzania, Rwanda, Burundi, Myanmar and DRC (from 2013).

The results presented in this report derive from CARE’s monitoring systems, thematic assessments and research done over the 5 years. This final report is intended to give NORAD an overview of key results within the program’s four thematic focus areas: 1)Women’s Economic Empowerment, 2)Women’s Participation in Decision Making, 3) Women’s Sexual and Reproductive Health and Rights, and 4) Prevention and Mitigation of Gender-based violence. In agreement with NORAD, the end-line evaluation of the WEP is due in May 2015. [55 pages] Read More...

Tufaidike Wote

Le but global du projet a été de renforcer la stabilité socio-économiques des populations dans les communautés à travers la promotion des mécanismes de gestion et prévention des conflits, de bonne gouvernance et les moyens de subsistances avec un accent particulier sur le statut de la femme. Le but de cette évaluation a été de mieux comprendre les stratégies qui ont bien marché et les changements produits au cours de l’exécution du projet ‘Tufaidike Wote’ afin de mieux informer la programmation d’un tel projet dans le futur. De manière spécifique, l’évaluation a voulu déterminer dans quelle mesure le projet a eu un impact, notamment en ce qui concerne la dynamique sociale et la dynamique économique et évaluer dans quelles conditions et contextes et pourquoi ces changements ont eu lieu. Elle a voulu aussi analyser la mise en œuvre de la stratégie à réponse rapide par le mécanisme de fonds flexible, si oui ou non elle a contribué à la cohésion sociale dans les communautés à potentiel conflictuel. Read More...

Recherche formative sur les services liés à l’avortement dans le Nord-Kivu, RDC : conclusions tirées des résultats des structures soutenues et zones desservies par CARE dans les zones de santé de Kayna et Lubero

En collaboration avec l’Initiative RAISE, CARE a commencé à soutenir le Ministère de la Santé Publique (MSP) de la RDC, en 2009, pour fournir des services de contraception dans l'aire de santé de Kasongo dans la province du Maniema. Le programme Supporting Access to Family Planning and Post-Abortion Care in Emergencies [Soutenir l’accès à la planification familiale et aux soins après avortements dans les situations d’urgence] (SAFPAC) a appuyé 19 structures sanitaires dans les aires de santé de Lubero, Kayna et Kasongo (provinces du Nord-Kivu et du Maniema) dans un secteur couvrant environ 320 000 personnes sur la période 2011 – 2015. Le programme soutient actuellement 48 structures sanitaires dans les aires de santé de Lubero, Kayna et Butembo dans le Nord-Kivu et dessert une population d'environ de 915 538. Cet appui inclut le renforcement des capacités et la supervision facilitante des prestataires de service, grâce à la mise à disposition d'équipements et de fournitures pour les structures, à la sensibilisation et la mobilisation communautaire, et à terme, la prestation de services de contraception et de soins après avortement par le personnel formé dans les structures relevant du MSP. (60 pages) Read More...

Filter Evaluations

Clear all